Panneaux isolants de type DPS, DPL et DPX

Utilisation

 

Les panneaux isolants Frinorm de type DPS, DPL et DPX conviennent à l’insertion dans les coffrages des plafonds des garages en sous-sol, des garages et des caves de maisons individuelles ou à plusieurs foyers et de bâtiments commerciaux, industriels, agricoles et publics.

 

 

Propriétés

 

  • Excellents coefficients thermiques jusqu’à 0,15 W/m2K
  • Panneau isolant disponible en trois modèles: mousse rigide en polystyrène expansé (EPS), mousse rigide en polystyrène expansé avec adjonction de graphite (EPS lambda) ou mousse rigide en polystyrène extrudé (XPS)
  • Possibilité de fabriquer les éléments dans des épaisseurs jusqu’à 200 mm
  • Panneau support: aggloméré lié au ciment, résistant à l’humidité, aux chocs et ininflammable
  • Imputrescible, résistant contre les parasites et les champignons
  • Stable et sans gauchissement
  • Aucun pont thermique, joints impeccables
  • Lavable et résistant au lavage sous haute pression
  • Face visible esthétique et attrayante
  • Format pratique, poids léger
  • Montage simple et rapide

 

 

Description de produit

 

Les panneaux isolants Frinorm disposent de très bonnes capacités d’isolation thermique. Ils sont disponibles en trois modèles différents: le type DPS est fabriqué à partir de mousse rigide en polystyrène expansé (EPS)

15 kg/m3; le type DPL contient de la mousse rigide en polystyrène expansé avec adjonction de graphite (EPS lambda) 20 kg/m3, tandis que le type DPX est en mousse rigide de polystyrène extrudé (XPS) 33 kg/m3. Les panneaux isolants sont revêtus d’un aggloméré lié au ciment d’une épaisseur de 10 mm, qui est non seulement résistant à l’humidité et aux chocs, mais également ininflammable. Les rainures en queue d’aronde sur la surface d’isolation thermique garantissent l’adhérence des panneaux au béton, rendant tout autre matériel de fixation superflu. L’infiltration d’humidité du béton dans le panneau est rendue quasiment impossible, grâce aux ingénieux chants rainés-crêtés sans ponts thermiques, à la battue supplémentaire dans l’aggloméré lié au ciment et à la latte de recouvrement de joint, insérée dans le panneau côté isolation thermique. De plus, la latte de recouvrement de joint empêche un déplacement des panneaux. Un joint creux fermé de 3 mm et un chanfrein de 1 mm sur l’aggloméré lié au ciment rendent la face visible agréable à l’oeil. La surface de couleur gris ciment peut rester brute ou être revêtue de peinture à dispersion.

Vidéo du montage
Photos